Les sons et la voix : prendre soin de sa voix.

Déjà tout bébé, la perception des bruits et bien-sûr, des voix qui nous entourent, nous éveille, nous aide à grandir, et nous pousse à communiquer. Et puis le temps passe et sans même y réfléchir, nous sommes constamment à l'écoute du monde extérieur, et utilisons notre voix (que nous apprécions plus ou moins suivant les cas) tout au long de notre vie. Et comme tout cela nous semble évident, naturel, nous ne prenons bien souvent pas la peine de nous interroger sur cet étonnant instrument que nous possédons.
Mais sommes-nous réellement conscients de la complexité du processus?
Car pour émettre un son, notre corps sollicite un nombre impressionnant de muscles, et ce que nous croyons comme résultant de la seule connexion entre le cerveau et le larynx, est en fait l'aboutissement d'un travail du corps tout entier.
En dehors de cet aspect musculaire, nos pensées, et plus encore nos émotions influent sur la qualité ou l'intensité d'émission de notre voix. La profondeur de ce que nous avons à exprimer se perçoit parfois bien plus dans l'inflexion de notre voix, que dans les mots que nous formulons. Car la voix à elle seule transmet un message.
Comprendre cela, comprendre que nous sommes un tout et que chaque cellule de notre corps travaille pour notre être tout entier, c'est faire un pas de plus vers le respect de nous-mêmes.
Car la moindre tension, le moindre problème physique peut agir sur la santé de notre voix, mais aussi sur notre assurance, notre facilité à nous exprimer. Et donc inversement lorsque nous utilisons notre voix, simplement en communiquant joyeusement avec d'autres, en chantant, en riant, les bienfaits se font aussitôt ressentir; nous sommes tout à coup de meilleure humeur, moins fatigués, nos tensions disparaissent. Et si je ne parle là que de certains effets immédiats, il est évident que les bienfaits s'étendent aux couches plus profondes, là où résident de nombreux blocages...
En tant que chanteuse, je me concentre évidemment davantage sur le son dans mon quotidien, et pour me perfectionner, je travaille régulièrement ma technique, ma gestion du souffle, etc... mais finalement, au fil de mon cheminement, je me rends compte que le constat est le même pour chacun d'entre nous: sans réelle présence à la totalité de notre être, sans écoute de notre corps -et sans écoute tout simplement, notre capacité à nous exprimer se trouve amoindrie, et de ce fait, notre relation avec l'extérieur devient plus complexe.
Le chanteur professionnel n'est pas une simple machine à la technique irréprochable, il ne vous touche réellement et ne vous entraîne dans un monde magique et mélodieux que lorsqu'il est relié de façon authentique à lui-même, lorsque la vie qui circule en lui, voyage par l'intermédiaire de la musique, et puis... arrive jusqu'à vous, vous atteint, vous émeut...
Vous n'êtes peut-être pas chanteur, mais votre voix, bien présente, est le reflet de votre être. Si par hasard, vous l'avez un peu oubliée: apprenez maintenant à l'aimer...
Ines Canãmeras.